Archives du mot-clé États-Unis

La Chine se prépare à une invasion de grande envergure

Par Valentin Vasilescu, pilote d’aviation, ancien commandant adjoint des forces militaires à l’Aéroport Otopeni, diplômé en sciences militaires à l’Académie des études militaires à Bucarest 1992.

Le quotidien South China Morning Post à Hong Kong a consulté le dossier détenu par l’ancien agent de la NSA Edward Snowden qui souligne les moyens techniques d’espionnage de la NSA et les connexions qui ont été faites pour pénétrer dans les systèmes de communication de la Chine. Lire la suite La Chine se prépare à une invasion de grande envergure

Publicités

Le McDonald’s à la place Pouchkine, symbole de la Pax Americana, ferme ses portes

Par Israel Shamir | Sur la place Pouchkine, dans le centre de Moscou, le MacDo, tout un symbole de la Pax Americana, a été fermé cette semaine. Il avait ouvert il y a 23 ans, quand l’URSS s’est effondrée, et que voyait le jour le monde unipolaire avec son unique superpuissance. Le peuple soviétique faisait la queue pendant des heures pour entrer et goûter à cette divine pâture étrangère. Ils étaient si innocents, si dépourvus d’expérience, ces Russes d’hier… Pendant 23 longues années, les US ont régi le monde seuls, tandis que McDonald servait ses burgers. Mais la Russie a bien changé depuis lors. Le Macdo n’est plus une attraction pour les Moscovites blasés. De l’autre côté de la place Pouchkine, il y a maintenant un autre restaurant à la mode, le Café Pouchkine, qui sert la meilleure haute cuisine russe. Et les joyeux Russes ont renvoyé la balle, ouvrant un autre Café Pouchkine à Paris, sur le Boulevard Saint-Germain, pour faire découvrir aux Français les joies de leur gastronomie.

Lire l’article au complet sur mondialisation.ca >>>

Le « complot iranien » est-il états-uniens? par Thierry Meyssan

Source : voltaire.net

Conférence de presse de l’attorney general Eric Holder. Derrière lui, le directeur du FBI, Robert Mueller. (Washington, 11 octobre 2011)

L’administration Obama a lancé une nouvelle accusation contre l’Iran. Cette fois Téhéran aurait commandité un projet d’assassinat de l’ambassadeur saoudien à Washington. Malgré les détails fournis à la presse, les chancelleries se montrent réservées. Le temps où les Alliés se croyaient obligés d’adhérer sans réserve aux mensonges états-uniens semble révolu.

La médiatisation de l’affaire a été organisée avec soin. L’administration Obama avait clairement l’intention de l’exploiter au maximum. Mardi 11 octobre 2011, le secrétaire à la Justice (attorney general) Eric Holder, flanqué du directeur du FBI, Robert Mueller, annonce la mise en accusation d’un double ressortissant irano-états-unien pour avoir commandité à un cartel de drogue mexicain l’assassinat de l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington.

Lisez la suite de l’article sur voltaire.net