« Nous rendons les gens dociles », dit un mondialiste canadien

Ce sont les propos surprenants du médecin canadien Alejandro R. Jadad Bechara. Dans un article paru sur le site web du Conseil international canadien, ce médecin affirme des choses encore plus étonnantes.

A propos de l’éducation en général au Canada et ailleurs, Monsieur Jadad Bechara avait ceci à dire :

« En ce moment, nous rendons les gens dociles avec une pensée critique limitée et nous les orientions vers des cubicules ou vers des activités répétitives qui rejettent toutes formes de créativité.

Ceux qui vont à l’encontre du modèle néo-libéral courant, celui qui guide la santé, l’éducation et les systèmes politiques actuels, se mettent en position de risque tous les jours. Ils sont harcelés constamment. « 

Ce médecin d’origine colombienne, mais qui vit à Toronto en rajoute :

« Je suis un hypocrite, car je fais partie du problème. Comme professeur, je contribue à un système qui rend les gens vulnérables, parce que la plupart de nos étudiants quittent l’école sans avoir les outils de base pour survivre à l’extérieur d’une machine à emplois hautement contrôlée qui force la plupart des gens à se conduire comme des esclaves, des prostitués ou des mercenaires. Comme médecin, je contribue aussi à un système qui se nourrit de la maladie des gens, au lieu de faire la promotion de la santé. En tant que citoyen, je vote dans un système politique qui n’est pas vraiment représentatif [de la population] ou qui doit rendre des comptes et qui, en fait, nous opprime pratiquement partout. Je pourrais continuer. Par exemple, je ne fais pas suffisamment d’effort pour changer un système alimentaire qui créé des famines autant que des obèses […] »

Ce sont des déclarations tout à fait véridiques venant de la part d’un mondialiste qui a travaillé pour l’Organisation mondiale du commerce et qui côtoie des individus comme Mikhail Gorbachev, Kofi Annan et Al Gore.

Toutefois, l’hypocrisie de ce médecin canadien est double, puisqu’il affirme aussi par la suite : « Je ne suis pas un saint. Je ne suis pas un amoureux de l’humanité. »

Pourtant, Alejandro R. Jadad Bechara se vante qu’il « étudie l’amour de façon formelle, avec un groupe d’érudits ».

Pour ce médecin mondialiste, ceci passe par la philanthropie. Le genre de philanthropie pratiquée par les Rockefeller et la famille Desmarais.

Ce sont de beaux aveux venant d’un médecin qui n’est « pas un amoureux de l’humanité ». Des aveux hypocrites.

LE DÉCODEUR A BESOIN DE FINANCEMENT CITOYEN POUR SURVIVRE. FAITES UN DON!

Publicités

8 réflexions sur « « Nous rendons les gens dociles », dit un mondialiste canadien »

  1. Mario demande plus qu’il n’est capable de s’offrir lui-même… Une raison de vivre peut-être? La bible fait une lecture de chevet très appropriée mon cher Mario.

    J'aime

    1. Quel rapport avec la bible? Ah oui pour plusieurs Québécois christianophobes et anti-cléricaux, Christianisme rime avec défaitisme, soumission…alors qu’en réalité le Catholique d’aujourd’hui est enraciné et aime sa nation. Il s’érige contre le libéralisme et le mondialisme.
      En passant je ne suis pas d’accord avec Mario.

      J'aime

  2. Pour Mario, dans l’histoire, personne ne s’est jamais levé pour la justice et la vérité.

    “Je pense depuis longtemps que si un jour les méthodes de destruction de plus en plus efficaces finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera la cause de notre extinction, et moins encore, bien entendu, l’indignation qu’éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu’elle s’attire… mais la docilité, l’absence de responsabilité de l’homme moderne, son acceptation vile et servile du moindre décret public. Les horreurs auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister, ne signalent pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt qu’il y a de plus en plus d’hommes obéissants et dociles.” Georges Bernanos

    « Malheur a celui qui s’est tu parce qu’il croyait parler dans le désert »
    Balzac

    Aimé par 1 personne

    1. Que pensez-vous changer? Le système est trop bien rodé n’est-ce pas? Pensez-vous vraiment que vous, allez changer de quoi alors même des Michel Chartrand, Pierre Vallières, etc… N’ont jamais pu rien changer?

      J'aime

    2. Alors, je vous en prie, cessez de consulter ce site, allez vous recroqueviller dans votre petite vie tranquille et foutez-moi la paix. Je n’abandonnerai pas. Et je vais gagner. Sans vous semble-t-il. Très décevant votre commentaire. J’espère que vous n’êtes pas représentatif de mon lectorat.

      J'aime

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s