Comprendre le scrutin proportionnel : l’exemple belge (2/2)

En Belgique, il est une pensée répandue qui veut qu’être président de parti soit le poste où l’on dispose du plus de pouvoir politique. Cela est vrai lors des négociations gouvernementales. Cette pensée est encore plus confirmée quand il s’agit de confection de listes électorales.

Ainsi, si dans l’article précédent, il était question des grandes lignes ayant de la valeur lors de la confection d’une liste. Celui ci commencera par aborder la problématique du processus de sélection des candidats. Ensuite, on énumèrera certaines normes de droit -imposées par le Code électoral- que doivent être en mesure de répondre les futurs candidats.

«COMMENT» 

Le niveau de l’élection compte beaucoup pour savoir qui a la haute autorité lors de la confection d’une liste. Il déterminera la nature du mode de sélection. Puisque, le fédéral est perçu comme le niveau supérieur qui a trait aux questions nationales. Cela peut donc créer une distance entre l’électeur et les candidats nationaux. Au niveau régional, les candidats sont plus préoccupés par la défense de la région et de la communauté. Il existe moins de distance entre les candidats et les électeurs.

Tous les partis ont différents niveaux de fédérations en leur sein. On peut ainsi dire que plus les enjeux seront importants, plus on perdra en termes d’impact de la démocratie directe lors de la composition d’une liste. Dans le sens où, quand il s’agira d’élections relatives fédérales, le niveau national du parti aura la haute autorité lors de la confection. Quand les enjeux sont régionaux, la fédération régionale devrait avoir plus de poids européen ; même s’il est à noter qu’il n’y a pas de règles précises et qu’il y a des fois des exceptions et/ou des ingérences.

«QUI» ?

En Belgique, il fut une période, ou les candidats étaient choisis par les polls de sélection (assemblée des membres ayant la charge de confectionner les listes) au sein des partis. Ce fut une pratique très répandue au sein des grands partis aux XIXe et XXe siècles. Ces polls furent mis au placard à cause des instabilités gouvernementales et aussi de peur de voir les partis imploser à cause de dissensions internes.

Une fois les polls abandonnés, la sélection de candidats fut faite par des comités de Sages. Mais à partir des années 1980, sous l’impulsion des partis verts, qui promeuvent une écologie politique avec comme axe central la démocratie directe ; il y a un changement. Dorénavant, les candidats des partis verts sont choisis par des polls -composés des militants du parti pour ce qui est des places éligibles.

En cette matière, ils innovent vu que les autres partis restent dans un système de sélection principalement par des comités restreints ; approuvés après coup par des polls ou les militants. Ce qui est une conséquence aussi de l’évolution des partis politiques. Passés du parti de cadres très élitistes et sélectifs aux catch-all parties. Configuration dans laquelle, il est nécessaire de prendre en compte toutes les sensibilités du parti, mais surtout de la société. Dans le dessein de décrocher le plus grand nombre de suffrages.

De nos jours, ce pouvoir de sélection est principalement dans les mains du président de parti. Par extension, il peut avoir autour de lui une équipe de collaborateurs, de cadres du parti. L’état-major du ce dernier. Une sorte de conseil de sélection choisi ou élu à cet effet.

En définitive il y a différentes méthodes selon les partis. Certains présidents doivent se fier aux ténors du parti, d’autres partis verront leurs listes déterminées par les militants à travers les sections locales et/ou fédérations. Le processus de sélection n’est pas uniquement top-down, de la tête du parti vers les candidats, il est également bottom-up, des candidats vers la tête du parti – cette interaction variant selon les partis, en fonction de leur dynamique interne.

Lire l’article au complet sur Galilée News (Belgique) >>>


Soutenir le DÉCODEUR


Publicités

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s