La Commission trilatérale dirige les caisses Desjardins

La présidente du groupe Desjardins Monique Leroux est membre officielle de la Commission trilatérale. Donc, la Commission trilatérale (fondée en 1973 par David Rockefeller et  Zbigniew Brzezinski) dirige les caisses Desjardins. Une institution financière qu’on qualifie encore aujourd’hui de fierté québécoise.

Desjardins et Madame Leroux ne s’en cachent pas puisqu’on peut lire les phrases suivantes dans la biographie de Monique Leroux sur le site officiel de l’institution financière :

« Madame Leroux est également membre du Conseil canadien des chefs d’entreprise, du Conseil des fondateurs du réseau Québec Global 100 et du groupe canadien de la Commission trilatérale. « 

Ce n’est pas tout, elle est aussi  membre du Comité consultatif sur la fonction publique nommé par le premier ministre du Canada, du Conseil consultatif sur l’économie du ministre des Finances du Canada, du Conseil consultatif sur les entrepreneures et les dirigeantes d’entreprises, du Council for Clean Capitalism, du Comité aviseur de Catalyst Canada, du Conseil consultatif de l’Ordre du Canada, du Conseil des gouverneurs de HEC Montréal, du Conseil des gouverneurs de Finance Montréal et du comité aviseur de la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill.

Madame Leroux semble en mener assez large.

Elle participe aussi régulièrement à des forums et donne des conférences pour des organismes mondialistes comme le Conseil des relations internationales de Montréal.

Monique Leroux devant le Conseil des relations internationales de Montréal.

Il faut maintenant déterminer ce qu’a en réserve la Commission trilatérale et Monique Leroux pour les épargnants du Québec qui font affaire avec Desjardins.


Soutenir Le DECODEUR – média citoyen


Publicités

3 réflexions sur « La Commission trilatérale dirige les caisses Desjardins »

  1. Mr Granger,
    Je suis certainement moins au fait que vous en ce qui a trait à l’envers du décors mondial; vous semblez vous être attaché à le comprendre depuis déjà longtemps et c’est appréciable. Pouvez-vous alors développer l’enthymème énoncé d’emblée dans l’article:

    « La présidente du groupe Desjardins Monique Leroux est membre officielle de la Commission trilatérale. Donc, la Commission trilatérale (fondée en 1973 par David Rockefeller et Zbigniew Brzezinski) dirige les caisses Desjardins. »

    Une des prémisses est manquante dans le raisonnement. Il me semble que ce soit celle-ci:
    – TOUTES les organisations dont un des membres siège par ailleurs officiellement à la Commission trilatérale sont dirigées par cette dernière.
    (- Or, Monique Leroux, présidente du groupe Desjardins, est membre officielle de la Commission trilatérale.
    – Donc, la Commission trilatérale dirige les caisses Desjardins.)

    Est-ce bien ce que vous affirmez? Si oui, pouvez-vous expliquer?
    Ma question est en fait la suivante: avons-nous suffisamment de preuves pour voir dans cette double allégeance de Monique Leroux la marque indéniable d’une règle systématique de mainmise de la Commission trilatérale?

    En vous remerciant,

    David

    J'aime

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s