Occupons Montréal vu par un citoyen et sa caméra (vidéo)

Occupons Montréal

Voici le parcours d’un citoyen québécois avec sa caméra à travers le Carré Victoria pour récupérer l’opinion des manifestants présents à Occupons Montréal le 15 octobre dernier. Vous y verrez une multitudes de points de vues exprimés par des citoyens de tous âges, des commentaires bien extirpés par le détenteur de la caméra, Pierre Castonguay, dont je ne sais rien. Un aperçu (avec des images en vrac) de la grogne générale envers « l’état actuel des choses » qui montre souvent la confusion et l’ignorance du citoyen moyen face à « l’état actuel des choses ». Toutefois, personne ne peut nier la bonne volonté des manifestants sur les lieux qui, au fond peut-être, ne cherche qu’à comprendre ce qui se passe.

Voici la première partie du reportage citoyen de Pierre Castonguay :

Voici les liens vers les autres parties :

Partie 2, partie 3, partie 4, partie 5, partie 6 partie 7, partie 8, partie 9, partie 10

Publicités

3 réflexions sur “ Occupons Montréal vu par un citoyen et sa caméra (vidéo) ”

  1. Parler c’est bien, manifester gentiment c’est bien aussi. Mais le camp d’en face se fous de tout cela, ils n’hésitent pas à envoyer les forces de polices pour mater les rebelles. Donc il faut passer désormais à l’action si l’on veut faire vraiment bouger les choses, rallier un maximum de personnes, en parler le plus possibles avec des sites web sur lesquels les gens pourront se tenir informer des mouvements dans le monde entier, des actions mené. Il faut communiquer haut et fort afin de passer au dessus des médias traditionnel qui de toute façon pratique la désinformation et la propagande.
    Pour en revenir a la vidéo j’approuve les mouvements actuel mais ce qui me dérange c’est que l’on parle de zeitgeist et sa sa me gène.

    J'aime

    1. Il est relativement facile de constater que les «indignés» ne sont en fait qu’un ramassis de gauchistes incultes. Il n’y a que les journalistes pour ne pas s’en rendre compte. Les entrevues qu’ils font avec une mansuétude loufoque sont dignes d’une anthologie de la ratatouille idéologique. Il était par ailleurs particulièrement affligeant de voir Bernard Landry, un ancien Premier Ministre, vanter les mérites et la clairvoyance de ces jeunes gauchistes tout juste capables de baragouiner des slogans débiles.

      Quant aux «solutions» que les Indignés à travers le Monde parviennent péniblement à bafouiller, ce n’est que vieilles ritournelles socialo-écolo-étatistes : protectionnisme, étatisation, démondialisation, dirigisme d’État, taxation musclée des «riches», décroissance etc. En plus de n’être qu’une excuse pour avoir ce qu’il ne leur appartient pas, toutes ces vieilles recettes ne feraient qu’aggraver la crise et plongeraient la Planète dans un ruineux foutoir. Je ne souhaite à aucun peuple de se retrouver avec un gouvernement qui surtaxerait abusivement les entreprises (ce qui aurait pour effet immédiat de faire chuter dramatiquement les investissements) ou qui lèverait des barrières pour mettre fin au libre-échange avec des pays moins développés (ce qui entrainerait une réduction dangereuse de la croissance mondiale). Ce serait une catastrophe!

      J'aime

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s