L’attentat terroriste raté du « underwear bomber » : autopsie d’une propagande planétaire.

Voici une démonstration du fonctionnement d’une propagande efficace qui atteint son objectif.

Avec un seul évènement majeur, on peut faire accepter à la population de nouvelles politiques étrangères ou de nouvelles mesures de sécurité à l’échelle planétaire par exemple.

Revenons un peu en arrière, plus précisément le 25 décembre 2009, et faisons l’autopsie de la propagande planétaire du « underwear bomber ». On vous montre comment d’une pierre on peut faire deux coups, voire plus.

Pour ce faire, regardons comment le bureau des nouvelles de LCN (ç’aurait pu être un autre média) a appliqué le programme de propagande à la lettre pour obtenir le résultat escompté.

Voici comment on peut faire accepter à une population l’implantation de scanners corporels dans les aéroports ou comment on justifie la création d’une nouvelle guerre.

Voici la couverture de l’attentat raté de Noël par LCN du 25 décembre 2009 au 10 janvier 2010.

– ACTE I – Les scanners corporels
25 décembre 2009
Titre : Tentative d’attentat terroriste
D’abord on commence par les faits (fabriqués ou non) :
« Abdul Farouk Abdulmutallab, un ressortissant nigérian de 23 ans et étudiant en ingénierie, aurait tenté d’allumer en vain un engin explosif, à bord du vol 253 de Northwest Airlines, une compagnie qui a fusionné avec Delta. L’incident se serait produit au moment de l’atterrissage de l’avion. »
Puis à la fin de l’article, il faut mentionner l’objectif réel de l’évènement mais sans trop donné d’indices :
« Le président des États-Unis a donné l’ordre de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité aérienne.(…)
Obama a convoqué une conférence téléphonique avec ses conseillers sur la sécurité nationale et donné l’ordre de faire tout le nécessaire pour renforcer la sécurité dans les airs. »
Après avoir mis la table, on pointe un problème, un coupable et on offre la solution. Continuons.
28 décembre 2009
Titre : Laxisme dans la sécurité aéroportuaires?
3 jours plus tard, le gouvernement américain évoque l’idée d’un échec de la sécurité dans les aéroports :
« La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, a admis aujourd’hui que, contrairement à ce qu’elle avait soutenu la veille, l’affaire de Detroit révélait des failles dans la sécurité. «Notre système n’a pas fonctionné dans ce cas », a-t-elle reconnu sur la chaîne NBC. «Personne n’en est heureux ou satisfait. Un examen exhaustif est en cours». »
Avec de telles déclarations, on laisse entendre ainsi qu’il y aura des changements.
Titre : Le groupe Al-Qaïda revendique la tentative d’attentat du vol Amsterdam-Detroit.
Le même jour, dans une tournure d’évènement prévisible, le réseau Al-Quaïda revendiquait l’attentat raté à travers un communiqué de presse (avec un contenu haîneux exagéré) un peu trop détaillé merci où le réseau explique leur technique d’explosif, d’où elle provient et même pourquoi l’attentat a été raté. Lisez vous-même :
« Dans son communiqué mis en ligne sur des sites islamistes, le réseau précise que Umar Farouk Abdulmutallab, le Nigérian détenu depuis 3 jours, a brisé le mythe du renseignement américain.
Al-Qaïda ajoute que le jeune Nigérian a utilisé une technique d’explosifs développée par les Moujahidines dans les ateliers du réseau terroriste dans la Péninsule arabique.
Le réseau extrémiste reconnaît qu’une «erreur technique» est à l’origine de l’échec de la tentative de faire exploser l’avion américain alors qu’il approchait de sa destination. »
Il y a deux choses ridicules dans ce communiqué. Premièrement, qui voudrait revendiquer un attentat raté? Deuxièmement, quel réseau terroriste voudrait fournir de l’information précise sur la provenance et la conception des explosifs utilisés dans l’attentat? De plus, comble du ridicule, quel réseau terroriste voudrait spécifier la raison pourquoi sa bombe n’a pas sautée? Amusez-vous à répondre ça!
29 décembre 2009
Titre : Obama reconnaît l’«échec» de la sécurité
Le lendemain, un jour à peine après que la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano a affirmé qu’un « examen exhaustif est en cours », Obama reconnait qu’il y a eu un échec de la sécurité. On peut lire également :
« Il faut que nous tirions les leçons de cet événement et que nous agissions pour supprimer les défauts de notre système, parce que notre sécurité et des vies sont en jeu », a conclu le président Obama.
30 décembre 2009
Titre : Des nouveaux scanneurs pour assurer la sécurité dans les avions
5 jours après l’attentat raté, nous apprenons que les Pays-Bas installeront bientôt une quinzaine de scanners dans leurs aéroports. À quand l’arrivée des « scanners » corporels dans les aéroports du Québec? J’y arrive.
3 janvier 2010
Titre : Le Canada se plie à la volonté des États-Unis
Comme le titre de l’article l’indique, le Canada décide de plier et de soumettre ses aéroports à de nouvelles mesures de sécurité :
« La sécurité aérienne sera encore une fois renforcée à compter de lundi aux États-Unis. Washington a annoncé que des contrôles plus poussés viseraient tous les passagers originaires ou provenant des pays soupçonnés de soutenir le terrorisme.
Ces pays sont Cuba, l’Iran, le Soudan et la Syrie.
Mais ils pourraient aussi toucher les ressortissants du Nigéria, du Pakistan, du Yémen, de l’Afghanistan, de la Libye et de la Somalie.
Tous les passagers concernés seront soumis à une fouille corporelle complète ainsi qu’à une inspection manuelle de leurs effets personnels. »
5 janvier 2010
Titre : Des scanners corporels dans 11 aéroports, dont Montréal-Trudeau
Puis, en début de conclusion du premier acte de cette opération de propagande, on annonce à peine 10 jours après l’attentat raté, l’installation des désormais célèbres scanners corporels dans tous les aéroports du Canada.
« Des scanners corporels devraient être installés dans onze aéroports du pays d’ici deux mois. Ottawa devrait en faire l’annonce cet après-midi.
Les appareils, qui coûteraient environ 200 000$ chacun, seraient installés dans les aéroports de Montréal, Toronto, Ottawa, Vancouver, Calgary, Edmonton et Halifax, entre autres.
Cette décision répondrait à la volonté des autorités américaines de resserrer les mesures de sécurité pour les vols à destination des États-Unis, à la suite de l’attentat raté du 25 décembre dernier sur un vol Amsterdam-Détroit. »
Les scanners débarqueront maintenant au Québec.
5 janvier 2010
Titre: Les voyageurs de Montréal-Trudeau résignés
Finalement le même jour, on boucle la boucle, et on nous annonce que les voyageurs ont accepté leur sort et qu’ils ne protesteront plus désormais contre les controversés scanners corporels :
« Malgré les réticences de groupes de défense à la vie privée, les voyageurs acceptent l’implantation de scanners corporels dans les aéroports, annoncée mardi, par le ministre fédéral des Transports John Baird. »
L’article ne cite ensuite que des voyageurs satisfaits:
« Les voyageurs en direction des États-Unis rencontrés mardi à l’aéroport Montréal-Trudeau, étaient plutôt d’accord avec cette mesure.
Pierre Germain, qui œuvre dans le domaine de sécurité, trouve «essentiel» que de telles mesures soient imposées.
«Il y a des centaines de personnes dans un avion. On voyage souvent avec notre conjointe ou nos enfants. Logiquement, on n’a pas le choix pour être en sécurité», explique-t-il.
Mélanie Bourque, qui a déjà testé cette mesure lorsqu’elle était en visite à Londres approuve l’implantation de ce système au Canada puisque son expérience s’est bien déroulée et n’a pas occasionné de retards. »
Et voilà commment on fait pour faire avaler l’implantation dictatoriale de mesures de sécurité encore injustifiables à ce jour.
– ACTE II – Yémen, le nouvel ennemi mondial –
Il faut maintenant retourner le 2 janvier de cette nouvelle année 2010 et voir comment le deuxième volet de l’opération de propagande du « underwear bomber » s’est déroulé, encore et toujours sur LCN.
2 janvier 2010
Titre: Obama accuse Al-Qaïda au Yémen
« Le président des États-Unis a déclaré que le réseau terroriste Al-Qaïda du Yémen était responsable de l’attentat manqué du vol Amsterdam-Détroit le 25 décembre dernier (Écoutez le président Obama ici).
Il est le premier à établir une connexion aussi directe entre une branche locale d’Al-Qaïda et l’attentat avorté. »
Ensuite le texte se poursuit avec d’autres déclarations d’Obama :
« En tant que président, j’ai donné la priorité au renforcement de notre partenariat avec le gouvernement yéménite, en formant et équipant leurs forces de sécurité, en partageant le renseignement et en travaillant avec eux pour frapper les terroristes d’Al-Qaïda », a-t-il souligné.
Cela veut dire un nouveau territoire de guerre au terrorisme vient de s’ouvrir : le Yémen.
Plusieurs artciles ont été publiés sur le sujet entre le 2 et le 10 janvier 2009.
4 janvier
Sécurité renforcée au Yémen
7 janvier
Le Yémen refuse la présence massive de militaires américains.
10 janvier
Obama n’a pas l’intention d’envoyer des troupes au Yémen.
Obama affirme qu’il ne veut pas envoyer de troupes militaires au Yémen, mais il est reconnu pour avoir menti avant. D’ailleurs si on lit le texte attentivement on peut lire qu’Obama a dit sur le possible envoi de troupes militaires:
« Je n’exclus jamais aucune possibilité, dans un monde qui est tellement complexe. »
Obama n’exclut aucune possibilité, la guerre y comprise.

Donc, si on regarde froidement le déroulement des évènements, on voit bien comment un attentat raté (qui aurait très bien pu être mis en scène d’ailleurs) a permis, en l’espace de deux semaines, à faire accepter dans l’opinion publique l’établissement de mesures de sécurité encore plus draconiennes, en plus de préparer tout le monde à une nouvelle politique guerrière au Yémen.

D’une pierre, deux coups.

On appelle ça une opération de propagande efficace et bien orchestrée.

La méthode est presque toujours la même et les empires médiatiques sont toujours complices.

À vous de faire vos propres conclusions…

Publicités

2 réflexions sur « L’attentat terroriste raté du « underwear bomber » : autopsie d’une propagande planétaire. »

  1. Cet article est un très bon début. Il serait nécéssaire de continuer la chronologie vis-à-vis de cette pseudo tentative d’attentat et de la propagande qui l’envelloppe. Infowars.com est une mine d’or et regroupe nombres de lien vers des médias mainstream écrits et télévisés avouant à demi-mot qu’il s’agit d’un FALSE FLAG!

    Vous pouvez taper: « Alex Jones Du Nouveau sur l’attentat » sur Dailymotion afin de retrouver l’émission du sieur Jones 😉

    En tout cas, c’est du très bon boulot messieurs. Je vous souhaite une bonne continuation et espère lire/voir vos analyses très rapidement!!!

    J'aime

  2. joli travail ! vu de cette façon la propagande est évidente mais on s’en rend pas toujours compte quand on ne fait que lire les articles en diagonale.

    J'aime

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s